La Cote d’Ivoire voit son Café primé sur la scène internationale

Le vendredi 1er Juillet 2016 à la Mairie du 4ème Arrondissement de Paris, 24 pays producteurs de Café dont le République de Côte d’Ivoire représentée par Monsieur Aly TOURE- Représentant Permanent de la Cote d’Ivoire auprès des Organisations Internationales de Produits de Base, ont participé à la deuxième édition du concours international des cafés torréfiés à l’origine.

En effet, en vue de redonner au café la place de choix qu’il devrait occuper dans la gastronomie, de reconnaitre l’excellence des caféiculteurs, maitres légitimes de la qualité de leurs produits, l’Agence pour la Valorisation des Produits Agricoles (AVPA), a procédé à la remise de médailles pour les cafés d’excellence à l’origine.

La Cote d’Ivoire, troisième producteur Africain de Café, a été médaillé à travers le Dr Koffi N’Goran, torréfacteur de son état, dont le café provient de Man et de Yamoussoukro et le Dr Denis SEUDIEU, Economiste en Chef de l’Organisation Internationale du Café(OIC) pour sa contribution à l’économie caféière durable.

Le Représentant de la Cote d’Ivoire a remercié l’AVPA pour cette manifestation et indiqué la volonté de son pays de se lancer dans la transformation locale.

C’est le lieu d’indiquer que 105 cafés ont été dégustés, en infusion et/ou à l’expresso.

Cette manifestation a été ouverte par Monsieur Christophe Girard, Maire du 4ème Arrondissement de Paris-France.

Cette distinction est la preuve du succès de la réforme de la filière Café Cacao inspirée par SEM Alassane OUATTARA et mise en œuvre par le Conseil Café Cacao.

Le Cacao Ivoirien a au cours des différents salons de Chocolat (2012 à nos jours) été reconnu de bonne qualité et de Cacao d’excellence, la Plate-forme de Partenariat public-Privé du Conseil Café Cacao a été reconnue comme meilleure plateforme à la faveur de la deuxième conférence mondiale sur le Cacao à Amsterdam en 2014, aujourd’hui c’est le café qui est primé sur la scène internationale.

Le Dr Denis SEUDIEU, a au nom de l’OIC encouragé cette initiative qui selon lui devrait inciter les pays producteurs de café à se lancer dans la transformation en vue d’ajouter une plus-value au produit.

A l’évidence, la réforme de la filière café cacao à travers son programme 2QC (Qualité, Quantité, Croissance) est un véritable succès.

 

A travers son vaste programme de relance de la caféiculture, on peut dire que la Cote d’Ivoire entend participer de manière effective à l’économie caféière mondiale pour le bonheur des producteurs ivoiriens.

 

Fait à Londres le 2 juillet 2016

Service de communication RPPB